(Paris UT+2)

Les dispositifs de sécurité de la RATP pour aider les professionnels à renseigner les visiteurs

La RATP met en avant l’ensemble des dispositifs mis en œuvre pour la réassurance et l’accompagnement des visiteurs.

Les dispositifs de la RATP
Les conseils de la Préfecture de Police

La RATP souhaite attirer l’attention des professionnels du tourisme et de ses clients sur différentes problématiques qui peuvent être rencontrées dans certaines de ses stations touristiques :
- la présence de revendeurs de titre de transport à la sauvette. Installés dans les stations à côté des automates distributeurs de titres de transport, ils se font passer pour des agents RATP et sous prétexte d’aide, dupent les touristes au moment de la délivrance des titres en les échangeant contre des titres de plus faible valeur que ceux achetés et bien souvent non valables.
- la présence de pickpockets. Plus mobiles que la population précédente, ils agissent essentiellement dans les sites touristiques. Ils sévissent généralement à hauteur des lignes de contrôle, où ils se faufilent derrière un client pour lui dérober un bien, et dans les rames où ils attendent le signal de fermeture des portes pour subtiliser un objet convoité (téléphone portable, portefeuille, appareil photo, etc.).

Les dispositifs de la RATP pour informer les touristes de ces risques  

  • De nombreuses actions de communication : diffusion de messages sonores de vigilance dans les espaces mais aussi dans les rames, installation de dispositifs de communication de vigilance : stickers, affiches, flyers internes ou ceux réalisés par la Préfecture de police…
  • De nombreuses opérations visibles du public visant tous les jours à évincer les fauteurs de trouble du réseau, associant les agents de sécurité de la RATP, les agents de station et des gares, des maîtres-chiens mais aussi la brigade des réseaux franciliens.
  • Les actions spécifiques pour les touristes d’origine asiatiques : ces clients utilisent beaucoup les transports et peuvent être la proie des voleurs. La RATP a donc développé pour eux depuis mars 2019, un nouveau service sur mesure. Ils peuvent retirer les titres de transport achetés préalablement sur Wechat, auprès des agents de station et des gares, ce qui leur évite de tomber aux mains de revendeurs de titres de transport.    
  • Des dépôts de plainte en station : les touristes étrangers victimes de vols simples, commis sans violence et dont le préjudice n’excède pas 1 000 euros, peuvent déposer directement plainte dans 49 stations et gares parisiennes du réseau RATP (ci-dessous). Ce dispositif facilite leurs démarches ainsi que le travail de la police.

Métro Ligne 1

Métro Ligne 2  

Métro Ligne 4   

Argentine
Champs-Elysées-Clémenceau
Charles-de-Gaulle-Etoile
Georges V
Palais Royal-Musée du Louvre
Porte Maillot
Tuileries
Franklin Roosevelt

Anvers
Blanche
Courcelles
Funiculaire de Montmartre
Monceau
Place de Clichy
Porte Dauphine
Rome
Ternes
Victor Hugo

Châtelet
Cité
Etienne Marcel
Les Halles
Odéon
Réaumur-Sébastopol
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Michel
Strasbourg-Saint-Denis

Métro Ligne 8

Métro Ligne 11             

RER A

Balard
Boucicaut
Commerce
Ecole Militaire
Félix Faure
Grands Boulevards
La Tour-Maubourg
Lourmel
Opéra

Arts et Métiers
Belleville
Goncourt
Hôtel de Ville
Jourdain
Pyrénées
Rambuteau
Télégraphe

Auber
Charles de Gaulle-Etoile RER
Châtelet les Halles A et B
Gare de Lyon RER
Nation RER

Les agents de la RATP ont, dans la définition même de leur fonction, la mission de réassurer, orienter et informer les touristes : ce sont les premiers recours vers lesquels se tourner pour toute demande d’information et/ou d’assistance.

Conseils pratiques de la Préfecture de Police

  • Veiller à garder son sac toujours fermé
  • Porter son sac en bandoulière et devant soi (un sac à dos facilite l’action du pickpocket)
  • Éviter de résister face à un éventuel pickpocket
  • Ne pas ranger son portefeuille dans ses poches arrière
  • N’emporter avec soi que ce qui est strictement nécessaire
  • Ne pas laisser sacs, bagages et autres effets personnels sans surveillance
  • Se méfier des fausses pétitions qui sont proposées à la signature

 

En savoir plus :

Dépôt de plainte en station

Site de la Préfecture de Police de Paris