(Paris UT+2)

Sobriété énergétique : règles et conseils

 Mis à jour le 8 novembre 2022

 

NOUVEAU !

> Éléments de langage : nous avons compilé pour vous les mesures mises en place à Paris sous forme de fiche à destination de votre clientèle. Elles sont à télécharger ci-dessous :

> Téléchargez la présentation du 30 MN CHRONO du 8 novembre 2022.

 

Des économies choisies plutôt que des coupures subies.

Le gouvernement a annoncé la mise en place d'un plan de sobriété énergétique. Intervenant dans un contexte de crise énergétique et climatique, ce plan a pour but de réduire de 10% les consommations et compte sur une mobilisation générale pour y parvenir. Ce plan contient des mesures globales et des mesures ciblées. Il propose aussi des solutions pour toutes les consommations - chauffage, éclairage, outils numériques.

Quelles sont ces mesures et les solutions ? Comment s'informer et se former ? On vous dit tout.

 

 

Le chauffage

 Un degré de chauffage en moins c’est une économie d’énergie de 7%. Vous devez chauffer à 19°C maximum votre établissement, et 17°C pour les parties inoccupées comme les couloirs ou les points de restauration fermés (exemple salle de petit déjeuner). Pour les établissements fermant la nuit, une température de 16°C maximum doit être conservée et 8°C si le bâtiment est fermé plus de 3 jours.

Organisateurs de congrès et de grands événements : la température doit être inférieure à 10% de la température mesurée l’année précédente, nous vous conseillons donc une température de 17°C à 19°C maximum. Les jours où la météo d’EcoWatt est rouge, baissez la température d’un degré supplémentaire, soit 18°C maximum.

L’eau chaude sanitaire

  • Réduisez l’utilisation de l’eau chaude sanitaire dans les bureaux, en dehors des usages pour lesquels l’eau chaude est indispensable, et lorsque les conditions le permettent, arrêtez de produire de l’eau chaude sanitaire. Par exemple, à l'OTCP nous avons coupé l’eau chaude. Nous invitons les établissements touristiques - hors hébergement - à faire de même.
  • Hébergements : nous vous conseillons de préférer les chambres sans baignoire afin de tempérer l’utilisation d’eau chaude sanitaire par les clients, et de mettre des panneaux d’information pour privilégier la douche dans les chambres disposant d’une baignoire.
  • Piscines et bassins : le plan de sobriété prévoit la baisse d’1°C de la température de l’eau dans la limite de 31°C pour les piscines et de 33°C pour les bassins de soins dans les thalassos.

Pour aller plus loin
Fermez l’accès aux piscines, en priorité aux piscines extérieures. Si la présence d’une piscine est l’un des axes de développement de votre établissement, une réduction du prix de la nuitée à vos clients compensera largement des dépenses de chauffage de celle-ci. Vous pouvez également faire fonctionner votre spa sur des heures réduites et uniquement sur réservation pour optimiser l’utilisation des équipements.

L’éclairage

Éteindre les lumières à certaines heures, réduire l’intensité lumineuse, passer aux éclairages LED avec pilotage automatisé permettrait une économie d’énergie, dès les premiers mois, de 40 à 80%.

  • Vous pouvez aussi débrancher les éclairages décoratifs, en éteignant la lumière la journée et vos enseignes lumineuses la nuit.
  • Restaurants et lieux de visite : l’éclairage devrait être éteint dès le départ des derniers clients ou visiteurs.
  • Hébergements : l’enseigne lumineuse doit être éteinte de 1h à 6h ; nous vous conseillons de l’éteindre à partir du moment où l’accueil est fermé dans le cas où celui-ci n’est pas ouvert 24h/24.

Pour aller plus loin
Débranchez l’ensemble des appareils superflus dans les chambres. Par exemple Accor a supprimé l’ensemble de ses 51 000 minibars et ne laisse que ceux utilisés pour stocker des médicaments.

La sensibilisation de votre clientèle

Selon les résultats d'une enquête menée auprès de 1 000 Français entre le 20 et le 21 septembre par le groupe Maeva, il ressort que 77% des personnes interrogées sont prêtes à être hébergées dans des lieux chauffés à 19°C maximum. Bien sûr, le client peut vite se heurter à la réalité glaciale de sa chambre s'il n’est pas préparé et sensibilisé à toutes les étapes de son achat.
Faites de votre client un allié fidèle de votre effort collectif en multipliant les points d’explication de vos engagements énergétiques et de votre plan de sobriété.

La mobilité

  • Covoiturage des collaborateurs avec un bonus pour toute nouvelle inscription sur les plateformes.
  • Prenez le train plutôt que la voiture pour des trajets de moins de 4h.
  • Limitez votre vitesse à 110 km/h sur l’autoroute pour les trajets professionnels non urgents : cette mesure permet un gain de 20% de carburant et ne retarde que de 12mn sur 100 km.

Formation des équipes

Formez vos collaborateurs aux écogestes et demandez-leur de surveiller le site Monecowatt.fr. Celui-ci permet de visualiser la consommation en temps réel et d’anticiper les période de tension du réseau électrique (quand c’est rouge, c'est mauvais signe).

Plus d'info

> Le dossier de presse du Gouvernement - 6 octobre

> Les 20 conseils de la CCI pour faire baisser votre facture au travail

> Les acteurs du commerce, de l’artisanat et du tourisme se sont engagés à mettre en place certaines mesures. Retrouvez leur charte par secteur d’activité :

Retrouvez les chartes de tous ces secteurs sur le site du Ministère de l'économie