(Paris UT+2)

Vos espaces inutilisés peuvent servir !

Hébergeurs, positionnez-vous pour l'accueil de personnes vulnérables

Afin d'héberger des personnes en difficulté, l’État cherche à mobiliser des nuitées d’hôtels avec comme condition qu’il n’y ait pas de cohabitation entre publics (touristes et hébergement social).

Le montant de l’indemnisation versée serait de l’ordre de 18 à 25€ mais pourrait dans certains cas aller jusqu’à 40€ par jour et par personne en fonction de la prestation (niveau et taille de l’hôtel, lingerie, petit-déjeuner, agents de surveillance/gardien). Ce prix étant par personne, la taille et la configuration des chambres permettent parfois d’y héberger 2 ou 3 personnes (mère avec enfants par exemple).

L’hôtel sera amené ensuite à conventionner soit avec un opérateur associatif (par exemple Emmaüs ou Aurore), soit avec le Pôle d’Hébergement et de Réservation Hôtelière (PHRH) du Samu social de Paris..

Si vous êtes intéressé, veuillez vous faire connaitre en précisant vos coordonnées professionnelles et celle de vote hébergement par mail à club-adherents@parisinfo.com.

 

Solidarité collective

La Ville de Paris sollicite les acteurs économiques dans un grand appel à solidarité. Vous pouvez en prendre connaissance en lisant le courrier de Frédéric Hocquard, Adjoint à la Maire de Paris chargé du tourisme et de la vie nocturne.

En ces temps difficiles, les besoins sont multiples et l'appel à solidarité collective se fait plus que jamais ressentir. Lors du premier confinement, vous avez été nombreux à proposer et à apporter votre aide avec la mise à disposition de chambres pour l’hébergement de personnels soignants, à offrir vos stocks alimentaires à des associations, à délivrer des repas aux structures d’hébergement d’urgence.

Si vous bénéficiez de lieux de stockage et de distribution alimentaires, d'espaces éclairés se prêtant à un accueil de jour, d'espaces ou de chambres disponibles à un accueil de nuit, etc, contactez-nous par mail à club-adherents@parisinfo.com.

Toutes les initiatives seront accompagnées et coordonnées par la Ville de Paris et les structures partenaires (Emmaüs, Aurore...).